BLOG

Tous ces maux que l’on impute à l’allaitement !

 

« Si bébé fait pas ses nuits c’est parce que tu l’allaites », « Si t’es fatiguée c’est parce que tu allaites », « Si bébé hurle dès qu’il te voit pas c’est parce que tu allaites », « Ton lait n’est pas assez nourrissant, regarde… », « Tu allaites parce que vous êtes radin », « Tu vas avoir une sale poitrine »... 

Et je m’arrête là pour cette joyeuse introduction, car sincèrement je pourrais écrire encore pléthore de réflexions jugeantes, rabaissantes, humiliantes, intrusives (et là aussi je m’arrête !) que peuvent parfois se prendre en pleine figure, de belles et fortes mamans allaitantes ! 

 

On impute énormément de chose à l’allaitement, lorsqu’une famille a décidé, de nourrir son petit au sein ! Mais étrangement, on les adresse surtout à la mère… Quel premier signe de lâcheté ! Il est si facile de s’en prendre à la personne qui est la plus sensible (je n’ai pas dit fragile !) à ce moment-là !

 

Je crois que de manière générale, ils attribuent à peu près tout ce qui peut leur échapper à l’allaitement. 

 

Mais pourquoi ? Pourquoi ? Sérieusement les gens ? Informez-vous avant de sortir des caisses d’inepties et de doxa à des mamans qui ont fait un choix différent de votre idée préformatée par une société sur-consommatrice et surindustrialisée !

 

Je m’épuise (car j'aimerais faire encore plus...) et je m’attriste à lire et relire tant de témoignages de mamans blessées et, ou, fatiguées d’entendre toujours les mêmes réflexions infondées.

 

Vous ne vous rendez pas compte de l’impact sur certaines mamans qui vont abandonner l’allaitement et le profond malheur dans lequel vous les plongez, alors qu’elles savaient d’instinct qu’elles étaient dans le vrai, et qu’elles donnaient le meilleur à leur petit !

 

Je crois que cela me révolte encore plus quand des réflexions de ce type, viennent de personnes dites « professionnelles » et donc censé avoir un regard « objectif » et seulement « sanitaire » (état de santé de l’enfant) sur le tout petit.

 

Car oui, vos réflexions sont infondées, désinformées. Oui je vous le dis, vous avez tort ! Je ne vais pas vous faire ici la liste de site officiel, et de livre dans lesquels vous trouverez réponse à chaque accusation que vous portez à l’allaitement, je n’aurais pas assez de tout un site internet !

 

Mais pour vous chers parents, je vous fais une liste en bas de cet article, pour avoir de quoi répondre à ces ignorants !

 

Je ne pourrais répondre à toutes les médisances, que j’entends et,/ou lis à longueur de temps, mais je vais au moins prendre le temps de donner des pistes à celles citées ci-dessus :

 

N°1- « Si bébé fait pas ses nuits c’est parce que tu l’allaites » et toutes ces variantes :

 

Et bien si ! La réponse est dans votre affirmation ! Bébé fait SES nuits ! C’est tout à fait cela ! Il fait les siennes !! Voilà ! Ça c’est fait ! La suite ?!

 

Plus sérieusement, la notion de nuit évoquée dans ce genre de réflexion, fait plutôt référence à la nuit des parents, car effectivement bébé et parents n’ont pas le même rythme de sommeil ! Mais il en va de même que bébé soit allaité ou biberonné ! Vous trouverez dans les deux cas, différents modèles de dormeurs, les gros dormeurs et les petits dormeurs ! Il n’est plus à prouver que le biberon ne change rien au sommeil de bébé, bien que certains souhaitent encore s’en leurrer ! Mais bien d’une prédisposition de bébé ! 
Mea Culpa ! SI, il y a une différence ! Le lait maternel se digérant en 20 minutes, est un bib de lait en poudre, en bien plus de temps, il est normal de voir parfois des bébés allaités demander plus régulièrement la nuit ! Mais qui ne sait pas levé pour le bib de minuit ?!?

 

N°2 -  « Si t’es fatiguée c’est parce que tu allaite » et toutes ces variantes :

 

"Nan c'est parce que j'entends trop de conneries!"

 

Avant de faire des raccourcis, il serait bon de se rappeler que beaucoup d’éléments dans la vie d’une jeune femme/mère peuvent la fatiguer ! À commencer par neuf mois de grossesse et un accouchement, si on reprend les bases !
Concrètement cette allégation, laisse à penser que le bébé serait comme un vampire au sein de sa mère, lui aspirant toute son énergie en même temps que son lait, (qu’elle n’aura bientôt plus puisqu’elle fatigue, LA PAUVRETTE !). L’allaitement a alors bon dos, permettant de ne pas chercher plus loin les causes des réelles raisons de la fatigue maternelle qui peuvent parfois (pas toujours) cacher une dépression du post partum. Ou un manque d’aide dans l’entourage laissant une maman qui doit tout gérer de front (métro-boulot-dodo-enfants-maison-mari…). Ou encore des carences sanitaires (fer, vitamines…) et tant de causes encore auxquelles je ne pense pas (je ne suis pas professionnelle de santé, alors rien ne vaut un petit check-up, si vous vous sentez un peu out les mam’s !)

 

N°3 - « Si bébé hurle dès qu’il te voit pas c’est parce que tu allaites » et toutes ces variantes :

 

"Mmmmh... je crois qu'il exprime tout haut ce qu'on pense tous tout bas... serieux c'est quoi cette coupe?" 

 

La bonne populace sous-entend par-là que maman est esclave de son bébé, lui donnant de mauvaises habitudes, en faisant un enfant capricieux. Et puis elle est aussi un brin égoïste puisque personne d’autre qu’elle ne peut consoler bébé !...
Et la notion de figure d’attachement on en parle, ou on se boit un café en se regardant dans le blanc des yeux ?!
Nan parce qu’à mon humble connaissance que bébé soit nourri au sein ou au bib il pleure, pour exprimer ses besoins (AH BAH NAN ! pour les bébés biberonnés, ils sont justes capricieux ! J’oubliais !), ses émotions (OUI UN BEBE A DES EMOTIONS ! DINGUE !), sa frustration, voire même sa satisfaction (eeehh oui !) bref … Un bébé n’est pas une plante verte, c’est un être vivant, conscient, sensible, et tout cela il l’exprime ! Et à qui, mieux qu’à sa mère, biologiquement et naturellement programmée pour le comprendre et répondre à ses besoins?! 

 

N°4 - « Ton lait n’est pas assez nourrissant, regarde…bla,bla, bla... » et toutes ces variantes :

 

"On se fait un atelier dégustation si tu veux et tu me diras ce que tu en penses en parant d'une base concrète!"

 

Tant de méconnaissances en une seule petite phrase…
Ce n'est pas parce que notre lait n'est pas assez nourrissant, puisqu’il est composé de tout ce qu’il faut pour votre petit : eau, glucides, lipides, protides, calcium et autres vitamines et minéraux ! Mais parce que notre bambin grandit et que ses besoins changent, notre lait est en perpétuelle évolution ! Plus bébé va téter, plus notre production de lait s'ajustera. On peut aussi lui offrir chaque sein plus d'une fois à chaque tétée.
De plus, d’un point de vue anthropologique, l’être humain est fait pour allaiter une moyenne de 7 années, c’est donc bien qu’il est adapté ce lait tant décrié ?!? 

 

N°5 - « Tu allaites parce que vous êtes radin » et toutes ces variantes :

 

"Euh... Oui! mais rassures-toi... je le vis HYPER bien!"

 

Une de mes préférés j’avoue ! Tellement à dire…
Les biens pensants sous-entendraient-ils par là qu’allaiter c’est pour les pauvres ? « On n'est pas en Afrique » ai-je pu lire… Paroles, qui viennent souligner le fait que l’allaitement serait donc pour cette caste de gens qui pauvre d’eux, ne peuvent rien faire d’autre qu’allaiter, puisqu’ils n’ont pas d’argent pour acheter du lait en poudre. 
Cette réflexion image bien encore une fois le fait que nous évoluons dans une société de consommation, où il faut consommer toujours plus, sous peine de ne pas correspondre à l’image du parfait citoyen consommateur.
En fait juste, je suis assez lucide, pour ne pas avoir envie de dépenser mon argent dans un produit dans lequel je n’ai pas confiance, alors que j’ai tout ce qu’il faut pour répondre aux besoins de mon bébé et ce de façon adapté à son développement et à ses besoins en perpétuelle évolution. 

 

N°6 – « Tu vas avoir une sale poitrine » et toutes ces variantes :

 

"Mais une peau de jeunette! tu savais pas? le lait maternel est super bon pour la peau, avantage à mon lait!"

 

WTF ? Alors celle-là !! J’en suis d’abord restée sur le cul, comme dirait l’autre !!
Et puis en y réfléchissant, je trouve qu’elle est tellement révélatrice de la société, la culture dans laquelle nous vivons. Où le sein a été érotisé au point où il est on ne peut plus normal de vendre du dentifrice avec une belle paire de seins siliconés, ou une salade verte avec une belle paire de nichons photoshopés. Mais qu’il est atrocement, sataniquement, horrifiquement, scandaleusement, déplacé, que dis-je outrageant de voir un centimètre carré de peau pour nourrir un bébé ! 
Nourrir, les gars ! Vous savez, manger, mais si e truc qu’on fait pour vivre ! AH Bah oui, la pizza à 2 mois c’est plus compliqué !
Le pire c’est que la personne qui prononce cette phrase n’a même pas l’ombre d’une idée de comment, par quels procédés éducatifs, publicitaires et autres cette réflexion a germée dans son esprit. Car si elle le savait, alors elle se tairait, où ne tiendrait pas ce genre de propos !

 

 

 

 

 

Sommeil des bébés allaités : https://www.lllfrance.org/vous-informer/votre-allaitement/vie-quotidienne/1454-l-endormissement-et-les-nuits-du-bebe-allaite 
Fatigue et allaitement : https://www.lllfrance.org/929-fatigue-et-allaitement

Livre : L'allaitement long expliqué à mon psy ..., Agnès Vigouroux

           L'art de l'allaitement maternel, Leche League